Posted by: Thida | February 23, 2012

Who Said Going to Work is Boring?

(For the English version, see below)

Sur le chemin du bureau, je croise souvent les mêmes gens. Les plus vieux me saluent: “Buenas”. Les plus jeunes…parfois, oui…parfois, non.

Les hommes, eux, vont plutôt faire un bruit avec leur bouche de la même manière qu’on appelle un animal, suivi de “Mi amor“, “Mamacita” ou “Qué guapa!“. Vous voyez le genre?

Le plus drôle ce sont les enfants.

Une petite fille me crie souvent: “La chinita, la chinita. Sabe hablar chino?” (“La petite chinoise, la petite chinoise. Savez-vous parler chinois?”). Je lui souris. On jase un peu. Elle me pose plein de questions.  Je ris et je continue mon chemin.

Une autre jeune fille, qui doit avoir 11 ans, balaie le trottoir devant sa maison presque tous les matins. Un jour, elle me demande: “Où est le cours?”

“Le cours? Pourquoi me demandes-tu ça?”

“Parce que vous avez l’air d’une professeure”

Alors, ça y est, je suis la profesora! Je ne pensais pas avoir un look de prof! Il va falloir arranger ça!

Je croise souvent une autre petite fille, qui doit avoir 6 ou 7 ans,  devant chez moi. Elle me demande: “Vous habitez où?”

“Ma maison est là. La maison rose. Et toi?”

“Moi, ma maison est par là-bas. La maison blanche.”

“Alors nous sommes voisines, et chacune a sa couleur.”

Après, quand elle me voyait, elle me disait: “Buenas! La casa rosada!”

Depuis, je sais maintenant qu’elle s’appelle Paola. Elle connaît mon nom aussi. Elle me dit maintenant: “Thida! Hola Thida!”. Elle court vers moi et me prend la main. Et on marche ensemble, main dans la main.

—————————————————————————–

ENGLISH

On my way to work I pass pretty much the same people. The older crowd say hi: “Buenas”. The younger crowd…hum… don’t always say much.

Men, generally, will try to catch my attention by “calling” me with a sound that they make with their mouth, the same way you call an animal. It’s usually followed by “Mi amor“, “Mamacita” or “Qué guapa!“. Catch my drift?

Kids are the funniest.

A little girl always screams this when she sees me on the street: “La chinita, la chinita. Sabe hablar chino?” (“Little Chinese girl! Little Chinese girl! Do you know how to speak Chinese?”). I smile. We talk a little; she asks tons of questions; she makes me laugh; and I move on.

Another young girl, who is probably around 11 years old, sweeps the sidewalk in front of her house almost every morning. One days she asks me:

“Where’s class?”

“Class? Why do you ask me that?”

“Because you look like a teacher.”

Wow! So for her, I’m La profesora. I didn’t realize I had a teacher’s look! I have to do something about that!

I also see another girl right in front of my house almost every day. She’s probably around 6 or 7 years old.  She asks me: “Where do you live?”

“I live right here. The pink house. How about you?”

“I live over there. The white house.”

“So we’re neighbours. And we each have our colour.”

After that, when she would see me she would call out: “Buenas! La casa rosada!

I now know that her name is Paola. She knows my name too so she now says: “Thida! Hola Thida!” She runs towards me and takes my hand. And we walk together, hand in hand.


Responses

  1. Thida, pour toi aller travailler est définitivement une belle aventure ;-)

    • C’est définitivement une belle façon de commencer (ou terminer) une journée! :)

  2. Mignon! merci pour ce joli divertissement. Maintenant, je dois retourner à mes lectures sur la théorie de recherche en sociologie… soporifique !

    • Allô Paul-Guy! Contente de pouvoir te divertir de temps en temps. Maintenant, allez! De retour à tes lectures!

  3. Oui, tu as raison, les enfants sont extraordinaires. Je ne me lasse pas de côtoyer les miens et ils sont si spontanés dans leurs réponses. Avec Simon qui commence à parler, je ne peux m’empêcher de sourire à chaque fois que j’entends sa petite voix me dire quelques mots. Sans le savoir, tu fais probablement une grosse différence dans la vie de ces enfants, qui n’ont peut-être pas souvent le regard d’un adulte posé sur eux. Un sourire, une main tendue, un signe de tête, un bonjour… tous ces petits gestes sont importants pour développer leur estime de soi. Je t’encourage à découvrir tous les enfants qui t’entourent, car tout l’amour que tu vas leur donner, ils vont te le remettre au centuple!!!!

    • Salut Marianne. C’est très gentil ton message. Je n’y avais pas pensé de cette façon.En tout cas, c’est certain que ces enfants font une grande différence dans mon quotidien.

  4. That is a sweet story Thida about the many greetings you receive. Except for the men… Ah well, just pass by and give them the mental finger!

    • Thanks Frances! And yes, I like the idea of the mental finger for the men!

  5. c’est mignon! J’espère que tout va bien pour toi Thida.
    Grosses bises.

    • Allô Anne-Laure! Merci pour ton commentaire. C’est très gentil. J’espère que tout vas bien chez toi aussi. Bisous!


Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

Categories

%d bloggers like this: